Aquarium : comment mettre en place le cycle de l’azote ?

Vous souhaitez accueillir des poissons chez vous et vous avez tout acheté : aquarium, filtre, alimentation, plantes, décorations… Mais avant de vous lancer dans l’aquariophilie, il y a quelques notions à connaître pour le bien-être de vos poissons, dont le cycle de l’azote.

Qu’est-ce que le cycle de l’azote ?

Restes de nourriture, décomposition des végétaux, déchets produits par les poissons… Tous ces déchets organiques constamment rejetés dans l’aquarium en se décomposant forment de l’ammoniaque (NH3). Celui-ci est par la suite transformé en nitrites puis nitrates.

Or, l’ammoniaque est fortement toxique pour les poissons. Dans la nature, ce problème ne se pose pas car l’eau est en grande quantité, mais dans un aquarium, la quantité d’eau étant faible, la concentration d’ammoniaque en est d’autant plus forte et peut tuer vos poissons.

Alors qu’est-ce que le cycle de l’azote ? Tout d’abord, les déchets sont transformés par des bactéries en ammoniaque. Le cycle de l’azote correspond aux transformations que va connaître l’ammoniaque pour devenir nitrites puis nitrates. La nitrification permet grâce à des milliards de bactéries aérobies de transformer les composés azotés comme l’ammoniaque et les nitrites (NO2-) en composés azotés bien moins toxiques, les nitrates (NO3-).

L’ammoniaque est d’abord transformé en nitrites par les bactéries Nitrosomonas, puis les bactéries Nitrospira transforment les nitrites en nitrates.cycle-azote-aquarium

Toutes ces transformations ont lieu constamment et forment une boucle, d’où le nom de cycle de l’azote.

Le syndrôme du nouveau bac

Quand vous achetez un aquarium et le remplissez d’eau, le cycle de l’azote ne peut avoir lieu car les bactéries sont trop peu nombreuses. L’ammoniaque et les nitrites s’y développent alors en grande quantité, rendant l’aquarium « toxique » pour ses futurs habitants. C’est le syndrôme du nouveau bac.

Il faut donc attendre quelques semaines pour que le cycle de l’azote se mette en place (les bactéries auront eu le temps de se développer) et qu’il n’y ai plus d’ammoniaque et de nitrites dans l’eau. L’aquarium est alors sain pour accueillir vos poissons.

Pour déclencher l’ammonisation, vous pouvez notamment verser un peu de paillettes de nourriture à poisson dans l’aquarium lorsque ses occupants ne sont pas encore présents. L’idée étant de polluer volontairement l’aquarium. Cela permettra au bactéries de se développer et de transformer ces déchets organiques en ammoniaque et débuter plus rapidement le cycle de l’azote. La concentration en ammoniaque augmentera, les bactéries nitrosomas vont se développer et les transformer en nitrites, baissant ainsi la concentration d’ammoniaque. Puis les nitrites vont être transformées en nitrates.

Lorsque la concentration en nitrites atteint 0 (aussi appelé fin du pic de nitrites), c’est la fin du cycle de l’azote. Toutes les bactéries nécessaires à un maintient d’une eau non toxique sont présentes.

Quand insérer les poissons dans l’aquarium ?

Pas avant 3 ou 4 semaines, le temps que ce cycle se fasse. Si vous n’avez pas envie d’attendre autant de temps, vous pouvez importer des bactéries (situées sur le sol ou dans les masses filtrantes) d’un autre bac pour accélérer le processus.

Des kits pour tester l’ammoniaque et les nitrites

Des tests permettent de contrôler la teneur en ammoniaque et en nitrites de l’eau douce ou de l’eau de mer de votre aquarium, comme les tests Sera Nitrates ou les tests Sera Nitrites.

test-nitrites-aquarium

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS