5 infos à connaître avant d’accueillir une tortue de terre

Vous souhaitez accueillir une tortue de terre chez vous prochainement ? Voici quelques informations utiles à connaître avant de vous lancer dans la démarche.

1 – Connaître la réglementation

Tortue de Hermann, tortue Grecque : ces deux espèces de tortues de terre font partie des reptiles protégés en France par l’arrêté du 19 novembre 2007. Il est donc interdit de les vendre, de les acheter, de les donner, de les transporter, etc.

Les personnes possédant déjà ces tortues doivent demander une autorisation de détention auprès de la Direction des Services Vétérinaires (DSV) s’ils possèdent jusqu’à 6 individus adultes. Au-delà, il faut un Certificat de Capacité et une autorisation d’ouverture.

Plus d’informations sur 30millionsdamis.fr.

2 – La nourriture des tortues de terre

Chaque espèce de tortue a son régime alimentaire. Certaines sont omnivores, d’autres herbivores (mangent des fruits, légumes, plantes…) et d’autres carnivores (mangent des insectes, poissons…). Renseignez-vous sur le régime alimentaire de la tortue que vous allez accueillir et veillez à lui offrir chaque jour une alimentation variée, en quantité adaptée à sa taille.

Et bien sûr, donnez-lui de l’eau sans proposer un bac trop profond pour ne pas qu’elle se noie !

3 – L’environnement des tortues de terre

Les jeunes tortues doivent être élevées en terrarium, suffisamment grand pour qu’elles puissent vagabonder. L’objectif est d’essayer de reproduire leur environnement avec un substrat adapté et une épaisseur de 10 à 15 cm de terre. Ce lieu doit être bien chauffé, humidifié et doit posséder une lampe spéciale qui fournit chaleur et lumière plus concentrées.

terrarium-bois-tortue

Si vous possédez un jardin, le mieux est d’offrir un parc extérieur suffisamment grand pour vos tortues. Buissons, terre, petites herbes, pierres, coupelles d’eau peu profondes… Le tout grillagé / avec un filet sur le dessus pour la sécurité des petites tortues que les oiseaux, hérissons, rats, etc seraient tentés de tuer.

4 – Les UV

Une tortue a besoin des UV pour synthétiser la vitamine D. C’est pourquoi elle doit être exposée aux rayons du soleil ou sous une lampe spéciale délivrant des UV-B (UV-A pour l’activité et l’alimentation). Il faut cependant lui laisser la possibilité d’aller à l’ombre si elle le désire.

5 – L’hibernation

Certaines espèces de tortues hibernent, d’autres non. Si votre tortue doit hiberner (généralement de fin octobre à mars), offrez-lui une caisse remplie de terre meuble et de feuilles pour qu’elle puisse s’y enfouir. Placez ensuite cette caisse dans une pièce où la température n’excède pas 10 °C. Une exposition progressive à la lumière et un réchauffement feront sortir la tortue de son hibernation.

Rendez-vous sur Latortuefacile.fr pour en savoir plus sur l’hibernation.

Accueillir des tortues ne s’improvise pas : renseignez-vous bien pour offrir les meilleures conditions de vie à votre petit animal ! 

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS