Quelle race de poule pondeuse choisir pour un poulailler ?

La poule est le nouvel animal star de nos jardins. En plus de fournir des oeufs frais, elle se nourrit de nos déchets organiques (salades, fromages, épluchures…), d’insectes et de limaces… Une vraie omnivore ! En plus de ses côtés pratiques, la poule fait la joie des enfants qui peuvent aller chaque jour ramasser des oeufs et les voir évoluer dans leur jardin.

Vous êtes futur(e) propriétaire de poules ? Vous vous apprêtez à en accueillir dans votre jardin ? Oui, mais savez-vous quelle race choisir ?

Les différentes races de poules

Pour faire le bon choix, il faut d’abord vous poser quelques questions : élèverez-vous des poules pour avoir une grande quantité d’oeufs ? Ou préférez-vous des poules dites d’ornement (plumes, apparence différente) ?

Les poules pondeuses

  • La poule rousse (ou poule fermière) : c’est la plus connue, celle que l’on trouve partout en vente et dans les jardins. Grande pondeuse, robuste, elle s’apprivoise également facilement grâce à son bon caractère.

poule-rousse

  • La poule Sussex : bonne pondeuse, couveuse et bonne mère, cette poule est reconnaissable à son plumage souvent blanc herminé noir. Bien qu’un peu peureuse avec l’Homme, elle reste sociable avec ses congénères.

poule-sussex

  • La poule Marans : excellente pondeuse, cette poule pond des oeufs au calibre plus élevé que la moyenne, des œufs roux de 70 à 80 g. Pour la reconnaître, c’est simple : elle a les pattes légèrement plumées.
  • La poule Vorweck : noir et fauve, cette poule est sociable et une excellente pondeuse.

poule-vorweck

  • La poule Coucou de Rennes : cette poule de race moyenne est connue pour être calme et pour être une bonne pondeuse.
Un coq coucou de Rennes. Photo : Édouard Hue

Un coq coucou de Rennes. Photo : Édouard Hue

  • La poule Gauloise : la poule gauloise (dont le coq est l’emblème de la France) est très sociable et une bonne pondeuse. Elle pond de gros oeufs dont la coquille est d’une couleur blanc-crème.
Photo : Gandalf le blanc

Photo : Gandalf le blanc

  • La poule Wyandotte : bonne pondeuse et bonne couveuse, cette poule rustique est originaire des USA. Elle est reconnaissable à son plumage très souvent argenté à liseré noir.

poule-Wyandotte

Et bien d’autres encore ! Géline de Touraine, Gâtinaise, Gournay…

Combien de poules dans un poulailler ?

Au minimum 2. Une poule seule risque de s’ennuyer. En revanche, trop de poules risque d’entraîner une surpopulation dans votre poulailler, d’abîmer le sol et les plantes, mais aussi de dégager une odeur forte.

A vous de faire votre choix de poule en fonction de vos besoins !

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS